Tir à mitraille | préface

 

Disparition  Intitulé Napalm dans un état initial, ce premier manuscrit terminé regroupait des poèmes et des proses. Une partie du texte est passée dans une émission pour Radio Panik, Bruxelles. Il n’en est presque rien resté : plus la moindre trace dans l’ordinateur.
 

Souvenir  Textes que je lisais dans le petit salon-atelier de Thomas F., m’affermissant ainsi vers ma vocation naissante. Dans vocation il y a voix : après une dizaine d’années d’errance fictive, à vivre dans la double illusion d’écrire des nouvelles et d’accéder un jour au K2 romanesque, je commençais à trouver la mienne. Ce texte-fantôme représente ainsi un premier aboutissement.
 

Titre  Diffusion, dispersion, violence. Je devais avoir ces idées dans la tête quand le titre m’est venu. Je ne pense à rien de sexuel, mais on n’en est pas loin. C’est mon premier recueil : Thomas et sa cour, son cercle picturalo-littéraro-cannabinique, vont en avoir la primeur au fur et à mesure. Avant que je n’entreprenne Les Jours sans, aiguillonné par l’amour pour ma тезка (sœur de prénom).
 

Publication ?  Premiers textes publiables, ou du moins envisagés comme tels. Renaissance après une période trouble peri et post-Armelle où je me suis consacré avec rage au dessin après avoir renoncé à peu près définitivement à écrire des récits, mon ambition première.
 

Le gag de trop  Le point culminant de ma carrière de dessinateur étant la fois où je suis allé ouvrir mon carton à dessins sous le nez de Jacques Vallet, patron du Fou parle, et qu’il m’a éconduit d’un simple “c’est pas dans l’esprit”. Pas dans l’esprit… Moi qui devais être le lecteur le plus fervent de la revue !
 

Et même qu'il est pas dans l'esprit...

Et même qu’il est pas dans l’esprit…


 

Zéro échantillon  Un fantôme, oui. Texte pré-informatique, entièrement écrit à la machine à écrire Canon TypeStar sur papier thermique, c’est-à-dire effaçable — une innovation prodigieuse. Il a ensuite connu plusieurs avatars informatiques : Word 5 (quand j’ai commencé à traduire comme pigiste pour Courrier international), WordPerfect (quand j’ai travaillé pour le Conseil de l’Europe), Nisus (quand j’ai voulu passer à la Rolls du traitement de texte). Ce n’était pas bien malin : aujourd’hui le fichier n’est plus lisible dans rien du tout. Un texte des origines, désormais réduit à un bavardage technique. Pourquoi pas ?
 

À l'antique

À l’antique


 

Spéciale dernière !  Le fantôme s’est fait chair : j’ai retrouvé une version papier de l’animal. Donc, aux oubliettes le bavardage qui précède. Je vais pouvoir mettre des échantillons.