Qu’il soit détruit | extraits

 

I

 

Soleil le mot de cendre
Et de langue d’œil
Gnome aigu
Englué dans sa gangue
D’aigle, de gré à gré
Dans un souffle d’algue malingre
Égorgée la lettre a
Dépeuplée, pour le départ et la plongée
Dans d’ivres gruaus d’indigo parlant priant :
Riche d’arbre