Lettre ouverte au Monde 2

 

J’ai inséré cette lettre dans Pays du présent, sous le titre Les ogres sont lâchés. Il y est question de pâquerettes, d’intériorité, et surtout de néo-académisme bien-pensant.
 
(Le Monde 2 ne s’appelle plus Le Monde 2. Il a changé de nom plusieurs fois, s’est fait refaire le portrait, on l’aurait aperçu en Argentine, bref il court toujours…)

La lettre ici.