Petit côté | projet

 

Autre projet un peu pharaonique dans lequel je suis partiellement enlisé. Un livre où je réfléchirais sur l’anatomie humaine. Je sais, je sens, qu’il y a beaucoup de choses à dire sur notre intériorité et ses mystères, bref sur l’âme, en acquérant cette connaissance. Pharaonique, entre autres, parce que j’ai songé très sérieusement assister à des dissections à la Faculté de médecine pour mieux maîtriser mon sujet. Je suis à côté du livre depuis au moins 2004. J’ai potassé mon Encyclopædia Anatomica (Taschen), qui présente l’extraordinaire collection de pièces en cire du musée la Specola de Florence. Depuis, j’ai pu me rabattre sur YouTube et le Visible Human Project.
 

L'inépuisable petit côté

L’inépuisable petit côté


 

Le titre renvoie à mon père médecin. Les traités d’anatomie qui garnissaient les rayonnages de sa bibliothèque m’ont toujours fasciné, nous les consultions parfois ensemble, pour vérifier tel ou tel point. « Ça a un petit côté ceci ou cela » est une expression qui revient souvent chez mon père, que je ne peux pas utiliser sans qu’elle me le restitue complètement : un effet Page du ciel, en quelque sorte. Quand le projet a germé, je pensais à regarder l’homme par le petit côté, par le biais de la chair, comme si dans cette improbable géométrie le grand côté était l’esprit.